samedi 22 septembre 2007

Chef oui chef

Je ne poste plus et ca commence à se voir. Pis la photo de cette grosse bille bleue que nous squattons finit par lasser, aussi belle qu'elle puisse être. La raison de cette absence est que je suis en vadrouille sans trop de possibilité d'écrire. Ce week-end je suis chez moi alors j'en profite pour mettre de l'ordre mais je me suis lever tôt ce matin (6h) comme tous les jours de la semaine et tous les autres pour les deux semaines à venir alors faut pas trop m'en demander non-plus. Je sers la patrie et c'est ma joie. Cette même patrie... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 20:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 17 juillet 2007

La vie est dure sans confiture *

Ah si vous saviez comme on me met à rude épreuve, les copains. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort suisse-allémanique de l'Est, je ne crains aucun mal car je me refugie dans l'indifférence la plus crasse, me détache complétement des futilités mécaniques qui m'entourent et me recentre uniquement sur les valeurs essentiels qui me font tenir encore debout; un tour à vélo sous le soleil avec bonne musique, en plus du maillot de bain et livre prêts dans le sac. Quand j'en ai assez de tenir debout, c'est alors... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 12:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 18 juin 2007

C'est pas pour demain la lumière au bout du tunnel

Vendredi 15h30, j'avais rendez-vous avec ma conseillère d'orientation et le tout m'a laissé un sentiment quelque peu...mitigé. Une fois de plus je m'attends au résultat du "Connais-toi toi-même". Sauf que je me connais, du moins mes qualités et défauts, je ne sais juste pas ce que je peux/veux en faire profesionnellement. On dirait que je n'ai plus qu'à attendre une réponse tombée du ciel ou au fond de ma bière car à ma question "Ce que je fais ne me plait pas, j'aimerais changer mais je ne sais pas quoi faire" on... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 12:35 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
jeudi 7 juin 2007

Mon salut viendra de l'Inde

Mes visites des profondeurs abyssales dans lesquelles se complaisent mes contemporains villageois continuent et m'entrainent dans des zones dévastées et tourmentées. Je n'ai plus confiance en moi, ne me suis jamais senti aussi peu à ma place de toute ma vie, ne me suis jamais senti aussi peu valorisé dans mon travail et dans ma valeur d'homme, n'ai jamais eu une telle pauvreté de relations humaines tout en parlant presque quatre langues couramment, ne me suis jamais senti autant impuissant face aux évenements, ne me suis jamais... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 31 mai 2007

Wählen Sie bitte: Mode [Auto-sabotage] ON - OFF

Ja gern !! Je scie allégrement la branche sur laquelle je suis assis et là je sens que ca devient dangereux. En fait j'ai une technique pour me prémunir du stress quand tout devient le bordel autour de moi et que je suis à la limite du petage de plombs et des insultes nourries. Je n'aime pas le système sur lequel repose cette entreprise et j'en ai marre de devoir m'adresser à une tapée de personne pour régler un problème qui n'en est pas un. Toujours courir après les gens pour des bêtises et leur répéter sans cesse que je ne parle... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 20:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 30 mai 2007

Olvídala, mejor olvídala

J'ai de nouveau pas le moral. Ca m'énerve. Pourtant la semaine passée a été bonne et le week-end excellent. J'ai fait une bonne heure quotidienne de vélo sur un trajet à en chier ma race, que je mettrai un jour en photo, peut-être, ou pas, si la flemme me prend et que j'abandonne mon sport. Mais comme je joins l'utile à l'agréable à ma race et que ce sport est en fait mon moyen de transport jusqu'au boulot, ne me faisant pas perdre de temps ni même ressortir de chez moi sitôt rentré, il y a des chances pour que je continue un moment.... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 11:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 25 mai 2007

Mais où j'ai foutu la commande ?

Ma vie est un film. Ou plutôt de ces films dont on a pas lu le résumé et est tombé dessus par hasard en zappant. Le problème c'est que je n'ai toujours pas pu déterminé le genre, je n'arrive pas savoir si je suis dans une comédie burlesque, un drame social, un documentaire éthnologique ou un à l'eau-de-rose avec la jolie fille un peu bête qui embrasse à la fin. (Ce qui est malheureusement certain c'est que je ne suis pas dans un Bollywood et ca c'est plutôt triste. J'ai essayé de danser dans la rue et je n'ai pas été entouré d'une... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 10 avril 2007

Quand je pense que t'arrives même plus siffler trois fois

Hier, pendant des heures, je regardais la campagne suisse défiler à travers ces vitres qu'on ouvre plus. Et je ne m'en lasse pas. Je choisis la bonne musique, laisse ma tête se caler à la paroi, prends mon rôle de spectateur. Rares sont les fois où je communique. A force de contemplation j'en arrive aux réflexions et parfois ca se complique. Je me dis que je suis devenu ce que je n'étais que quelques heures par semaine, ou quelques semaines par an; un spectateur. Je ne vis plus, j'observe. Je m'adapte, je change, je pense, je prends... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 14:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mercredi 31 janvier 2007

St.Gallä, Stadt ohne Zukunft

(C'est pas que moi qui le dis). Je suis d'humeur fragile ces temps, un rien peut me plomber ma journée et me faire répéter que là s'en est trop, il est temps que je mette les voiles. Ce matin, en sortant de chez moi, j'étais tout heureux de pouvoir enfin descendre mes deux gros cartons pleins de papiers à jeter, triés lors de mes derniers rangements. Déposés en bas dans la rue oú ils se mettent d'habitude, je m'en vais prendre mon train. Le temps de faire 20 mètres, je me fais interpeller, genre à grands cris. - ... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 12:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 25 janvier 2007

Inténtalo mi vida, quiero estar a tu lado

Je suis de retour déjà depuis quelques jours mais comme tout, ici-bas dans mon village, faut se faire violence pour se motiver à quoi-que-ce-soit. Les affaires ont repris et le grand bol d'air frais que m'a offert la Colombie se retransforme en tempête entre mes deux oreilles avec comme conséquence une vision du futur particulièrement brumeuse. J'ai quitté ce pays merveilleux avec pleins d'idées en tête, persuadé qu'il y a quelque chose à y faire d'ici peu de temps. En y réflechissant, monter une petite affaire est techniquement... [Lire la suite]
Posté par sangdencre à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]